Archives par mot-clé : réflexion

Des nains sur les épaules des géants

J’ai entendu cette métaphore à la radio hier matin. Une image attribuée à Bernard de Chartres au XIIème siècle qui aurait dit d’après ses élèves :

« Nous sommes comme des nains assis sur des épaules de géants. Si nous voyons plus de choses et plus lointaines qu’eux, ce n’est pas à cause de la perspicacité de notre vue ni de notre grandeur, c’est parce que nous sommes élevés par eux. »

Cette citation qui trouve des échos dans le passé comme de façon plus contemporaine, de poèmes asiatiques à Newton en passant par Montaigne, nous remet face à l’importance du passé. Elle nous rappelle que si l’on peut voir mieux, plus loin, plus longtemps, ce n’est pas par notre propre grandeur, mais par celle de nos inspirations. Si nous gagnons en sagesse, ce n’est qu’en s’appuyant sur celle de ceux qui nous ont précédés.

J’ai toujours été passionné par l’Histoire. Et celle-ci nous apprend à voir mieux. À nous inspirer de ce qui fut, pour chercher à bâtir plus loin. Pourtant, l’Homme a tendance à répéter ses erreurs plutôt que de grandir d’elles. Les cycles du passé se répètent et la sagesse des anciens se perd, s’oublie, fait même rire parfois. Qui croyait encore qu’Orwell et sa vision de 1984 trouveraient un écho aussi criant aujourd’hui? Qui penserait que nous pourrions revivre des dérives totalitaires, nous, peuple blanc éclairé et puissant aveuglé par notre autosatisfaction? Qui s’imaginerait le monde autrement qu’il ne l’est, alors que l’Histoire regorge des exemples de ces puissances déchues?

Nous ne sommes que des nains, qui ne doivent pas oublier de grimper sur les épaules des géants. Nous ne sommes que des êtres humains, qui doivent se souvenir que notre sagesse n’est pas acquise, que notre monde n’est pas immuable, pour entrevoir le monde avec un tout autre regard.

Un bon dimanche à vous tous

Si vous êtes curieux, écoutez les 5 premières minutes de cette émission qui reprend l’histoire de cette métaphore : SUIVEZ LE LIEN.