Réflexions

L’Équilibre

Bonjour à tous, j’espère que vous vous portez bien ! J’avais envie, aujourd’hui, de vous partager ma pensée du moment. Une réflexion que je me suis faite ces dernières semaines, en revoyant quelques films, et en faisant un point sur ma vie…

La littérature et le cinéma, et tout particulièrement les récits fantastiques et fantasy, ont cet attrait commun que derrière un décor plaisant et fantasmagorique, ils transmettent un message, une idée.

J’ai revu il y a peu des films comme Dracula, de Francis Ford Coppola, qui a pour message principal que l’amour est intemporel. Ou encore Matrix, qui nous pousse à réfléchir sur la réalité et donc, sur ce qui mérite, ou non, d’être vécu. Il est d’ailleurs très amusant de voir qu’une industrie aussi prolifique et intégrée à la société de consommation comme le cinéma, transmette ce message de « recentrage » sur l’essentiel.

L’intelligence de l’anticipation.

Plus le temps passe, et plus je suis émerveillé par l’intelligence des auteurs de science fiction qui, des années plus tôt, nous prévenaient déjà des dérives de notre société, des dangers de l’hyper-connectivité… entre autres choses. Regardez La nuit des Temps, de Barjavel, qui évoque une société ancienne, ayant trouvé le secret de l’énergie universelle, qui permet que « ce qui n’existe pas, existe » (Équation de Zoran). En pleine guerre froide, alors que les prémisses de mai 68 grondent, Barjavel a déjà décrit les conséquences inévitables de la politique des années 60, et précédentes… Lorsque j’ai relu ce livre cet été, j’ai été marqué par la résonance que pouvait avoir cette histoire aujourd’hui. Alors les auteurs sont ils des visionnaires ? Peut être… ou le monde ne change-t-il finalement jamais ? C’est sans doute aussi vrai !

S’il y a une chose, dans chacune de mes histoires, qui a une place centrale, et qui est le fil rouge de toute mon œuvre, c’est la recherche de l’Équilibre. Mais quel Équilibre ? Et surtout, y a-t-il un secret pour le trouver ?

L’Équilibre que je défends personnellement

C’est la découverte et l’acceptation de soi, pour commencer. Parce que lorsque l’on regarde un peu tous ces héros que l’on nous décrit dans les films ou les romans, il s’agit souvent de personnages dont la destinée fabuleuse, vise à servir un but plus grand qu’eux même. Un but universel. Et ce, en partant en quête d’un sens à la vie.
Mais notre existence a-t-elle besoin d’un sens ? Le sens de l’existence n’est il pas juste de vivre notre vie dans l’instant présent, d’être tout simplement ? De profiter de chaque seconde pour se trouver soi-même et par extension, permettre à ceux que l’on aime de s’épanouir ?

Je réfléchis beaucoup à ce sujet, et j’essaye de distiller le fruit de mes réflexions, ou du moins mes questionnements, à travers mes histoires. Hautement philosophique, me direz-vous… mais j’ai cette intime conviction que réfléchir à ces idées, fait partie de cette quête d’Équilibre.

Tout comme la recherche d’une hygiène de vie, par exemple.

Je fais sourire quelques personnes en racontant qu’en deux ans, j’ai perdu 10kg. Alors, pour tout dire, je n’avais pas de problème de surpoids et c’est sans doute ce qui les fait sourire, mais j’ai changé mon alimentation, en réaction à l’écoute que j’ai faite de mon propre corps. Eh bien oui, certaines choses me faisaient mal à l’estomac, je les ai supprimées. Ça n’est qu’un exemple, mais ce détail a son importance. Pourquoi continuer à agir dans un sens qui ne nous fait pas du bien ? Pourquoi ne pas réfléchir et trouver une solution, pour améliorer notre quotidien ? Je n’ai donc fait aucun régime, j’ai continué mon activité physique (je balade mes chiennes en montagne à peu près tous les deux jours), supprimé quelques éléments de mon alimentation, et suivi les conseils de J.B Rives sur le jeûne intermittent (le principe est de laisser son système digestif au repos un certain temps dans la journée). Mon objectif n’était pas de perdre du poids (c’est un bonus que je prends sans me plaindre ^^), mais bien de trouver un Équilibre alimentaire, pour que mon corps se sente bien. Car comme je l’ai dit plus haut, je pense que Vivre, c’est profiter de l’instant présent. Et pour en profiter, encore faut-il être en forme pour !

Petite incursion dans ma vie privée.

Ma femme n’a pas d’emploi. C’est un choix que nous avons fait ensemble, suite aux nombreux changements professionnels que j’ai eu, qui firent que nous ne faisions que nous croiser, à une époque. Nos réflexions nous ont amenés à nous dire, que notre but de vie n’était pas de gagner de l’argent à tout prix, si cela était au dépend de notre amour et de notre vie tout court. Beaucoup ne comprennent pas cette décision. La société voudrait que chacun ait un emploi, pour être utile. Mais être utile à quoi ? A qui ? A un patron qui fait fructifier son entreprise contre un modeste salaire ? Bien sûr, je travaille pour payer les factures… mais ma femme ne travaille-t-elle pas ? Pensez-vous vraiment qu’elle passe ses journées à se tourner les pouces ? Non ! Elle se charge de notre vie quotidienne. elle développe notre Équilibre de couple. Je dis souvent que je ne fais rien à la maison. Et c’est en partie vrai. Lorsque nous nous retrouvons tous les deux, nous vivons. Nous partageons nos passions, nos envies, nos projets. Je ne dis pas que c’est le secret de l’Équilibre, mais c’est le secret de NOTRE Équilibre. A chacun de trouver le sien.

L’important, à mon sens, est de se demander : « qu’est-ce que l’essentiel, pour moi ? »

Merci d’avoir lu ce voyage au centre de mon cerveau…

Je vous ai un peu raconté ma vie et mon état d’esprit, mais j’avais envie de partager cette petite pensée du jour avec vous.

Je vous souhaite à tous, une merveilleuse journée,

Bien à vous,

img_0074

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *